"Costa Rica, la fièvre verte"

En quelques années, ce petit pays d’Amérique centrale de 5 millions d’habitants, coincé entre Pacifique et Caraïbes, a quitté l’anonymat pour devenir le champion de l’environnement.  C’est aujourd’hui une vraie arche de Noé installée sur trois chaines volcaniques toujours actives. Entre capucins à tête blanche, paresseux à 3 doigts, rainettes aux yeux rouges, le voyageur s’émerveille d’une palette de couleur qui s’étale du bleu des océans au vert luxuriant des forêts de nuages.
Cette nature foisonnante est malheureusement propice aux cultures d’exportation. Ce pays sans armée depuis 1948, inonde le marché mondial d’ananas et de bananes noyés sous les pesticides. 
Entre ces deux pôles contradictoires, les bienveillants « ticos », au contact facile, affichent leur optimisme. Avec un taux d’alphabétisation proche de 100%, une sécurité sociale efficace, une espérance de vie de 80 ans, ils peuvent entonner  avec fierté le slogan national, « Pura vida », un cocktail d’humain de naturel et de spirituel.

PRESENTATION DES AUTEURS
Alain et Evelyne Basset parcourent le monde sans chercher à accumuler kilomètres et visas, mais pour s’imprégner de son humanité multiple et aller au-delà des apparences. De cette humanité que morcellent langues, frontières, religions ou préjugés, il retiennent des éléments essentiels : croyances et rites, fêtes traditionnelles, travaux quotidiens…  
Après un an autour du monde dans les années 80, ils ont associé leurs deux enfants aux bonheurs du voyage et de la réalisation. Le Costa Rica, cette Suisse de l’Amérique latine,  est pour eux l’occasion de plonger en toute quiétude dans un étonnant éden. 
Tout deux ont par ailleurs créé avec d’autres amis voyageurs le festival « Curieux Voyageurs » de Saint Etienne.

Francis Bourguer. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now