"Les voies de la liberté"

juin 2010, Mélusine décide de partir seule avec sa vieille moto 125cm2 pour « aller le plus loin possible » en direction de l’est. On lui prédit qu’elle ne dépassera pas le périphérique parisien. 4 mois plus tard, elle arrive pourtant à Vladivostok, où seule la mer du Japon arrête sa route. A sa manière elle a trouvé ce qu’elle était partie chercher : sa liberté dans un monde qui paraissait infini. Mais de ce voyage initiatique hors du commun, elle revient surtout avec de nombreuses questions sur la notion de liberté, différente d’un endroit à l’autre, et plus particulièrement pour les femmes.
Alors elle décide de repartir, toujours seule, toujours à moto qui représente un véritable passeport de rencontre tout en lui permettant d’aller presque partout, pour questionner cette notion universelle. Les voies de la liberté étaient nées. Elles l’ont menée dans plusieurs périples au long cours du Moyen‐Orient à l’Asie centrale, de l’Asie du Sud à l’Afrique de l’est, toujours dans des pays que l’on connait mal et dont on a parfois une image négative : Iran, Rwanda, Myanmar, Pakistan, Somaliland, ... Plus de 40 pays, 100 000 kilomètres, 10 films et des milliers de rencontres et interviews plus tard, elle raconte cette quête sans fin dans ce film florilège aux multiples visages...

découvrez la bande annonce

réalisation Mélusine Mallender Christian Clot 

Francis Bourguer. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now